30 Avenue du Président Wilson, 75116 Paris - 1er étage - Tél. 01 53 70 43 21

Je suis végétarienne ou végétalienne. Quelles sont les mesures spécifiques à prendre durant ma grossesse ?

Le Dr Corinne Chicheportiche-Ayache, Médecin Nutrition à Paris 16ème, réponds à vos questions sur la grossesse.

Il est important de distinguer ces deux régimes alimentaires dont le risque pour le développement du bébé est très différent. 

Le régime végétarien est tout à fait compatible avec le développement optimal de l’enfant à naître alors que le régime végétalien comporte des risques de carences sévères qu’il convient de ne pas minimiser notamment en Vitamine B12 et en zinc. 


Lorsque le régime n’exclut que la viande et autorise le poisson, les œufs et des laitages, cette alimentation si elle est correctement équilibrée ne posera pas de problème.


 SI le régime exclut à la fois la viande et le poisson mais permet de consommer des œufs et des produits laitiers, l’alimentation, si elle est équilibrée, n’entrainera pas de carence a l’exception d’une supplémentation en fer qu’il conviendra d’apporter. Il faudra aussi privilégier les autres sources principales d’acides gras essentiels que sont les huiles végétales riches en acides gras polyinsaturés (huile de noix, noisette et de colza) en l’absence de poisson. 


Ce qui est important dans ces deux régimes est de s’assurer d’un apport suffisant en protéines pour couvrir les besoins en  acides aminés essentiels (ceux qui ne sont pas synthétisés par notre organisme et que seule l’alimentation peut nous apporter). On utilisera les œufs et éventuellement le poisson mais aussi les protéines végétales (Céréales et légumineuses  mais aussi le germe de blé très riche en vitamine B12.

Il en est autrement du régime végétalien dans lequel tous les aliments d’origine animale sont exclus ;  le risque de carences existe alors pour de nombreux nutriments (acides aminés, vitamine B12, calcium, zinc, fer). Selon l’importance des carences, la santé du fœtus peut être compromise. Il est alors indispensable de mettre en place une supplémentation médicamenteuse adaptée et il  est important d’associer les végétaux entre eux, notamment les légumineuses avec les oléagineux et les légumineuses avec les céréales. Il est alors impératif d’avoir recours à un suivi nutritionnel scrupuleux tout au long de la grossesse.